réglage à distance
Le réglage à distance de mes aides auditives
octobre 6, 2020
anxiété
Lien entre perte auditive et anxiété
octobre 15, 2020

Université : guide pour les cours à distance

université
Pour les étudiants en université qui souffrent de perte auditive, l’enseignement à distance recèle des difficultés que je n’aurais jamais soupçonnées.

Lorsque mon université est passée à l’enseignement en ligne, les principaux problèmes que j’ai rencontrés sont nés de situations sur lesquelles je n’avais a priori aucune prise. J’avais beau avoir connecté mon Roger Select à mon ordinateur, c’est en réalité le comportement adopté par les autres qui compliquait les discussions de classe. Je m’étais préparée aux obstacles technologiques lors du lancement de l’enseignement à distance. Mais je n’avais en revanche pas prévu ces autres difficultés. Je n’avais pas envisagé par exemple que des étudiants pourraient choisir de désactiver leur caméra et de ne pas montrer leur visage. Voici quatre principes que j’ai suivis pour rendre l’enseignement à distance accessible.

Quatre conseils pour faciliter l’apprentissage à distance des étudiants malentendants

1) Contactez vos professeurs d’université

Que vos cours aient déjà commencé ou non, je vous conseille vivement de prendre contact avec vos professeurs. Se montrer proactif peut faciliter la transition pour vous comme pour eux. Vos professeurs peuvent ainsi trouver une plate-forme accessible pour vous dès le début. De cette manière, ils n’auront pas besoin d’en changer en cours de route. Si les cours ont déjà commencé et que tout fonctionne correctement, contactez-les quand même afin de les remercier. Un merci peut faire beaucoup.

C’est un signe de votre reconnaissance et de votre appréciation des efforts que vos professeurs ont déployés pour rendre leurs cours accessibles. Cela peut les amener à se montrer plus compréhensifs et plus sensibles à la question de l’accessibilité, voire à apporter de vrais changements à leur manière de transmettre leur savoir à l’avenir.

L’un de mes professeurs a par exemple ajouté des sous-titres à ses cours magistraux. En communiquant régulièrement avec vos professeurs, vous veillez à la continuité de votre accès à l’enseignement.

2) Demandez à ce que les caméras soient activées pendant les cours

Malheureusement, tout le monde n’allume pas sa caméra. Certains choisissent de s’exprimer derrière un écran noir affichant simplement leur nom.

Pour ceux qui ont besoin de lire sur les lèvres, il est alors plus compliqué de bien entendre tout le monde, notamment pendant les discussions de groupe. Si ce comportement se généralise dans votre classe, contactez votre professeur pour lui expliquer l’importance pour vous de pouvoir voir le visage de chacun. Demandez-lui poliment d’encourager les étudiants à activer leur caméra et à montrer leur visage lorsqu’ils prennent la parole. Par leur soutien, vos professeurs peuvent être vos alliés et contribuer à en faire la norme. Utiliser cette méthode permet également d’éviter d’attirer spécifiquement l’attention sur vous.

A lire également : Astuces pour combattre la fatigue auditive à l’université

3) Soyez créatif !

Que faire si mon professeur ne publie pas la vidéo du cours avec des sous-titres ? Et s’il est réfractaire à l’idée ou qu’il est peu à l’aise avec la technologie pour pouvoir modifier le format de son contenu ? Faire preuve de créativité et trouver des solutions de votre côté sera peut-être dans ce cas le moyen le plus simple d’avoir accès à l’enseignement.

Vous pouvez transcrire des paroles en texte sur n’importe quel appareil, grâce à des outils comme Word par exemple. Il existe aussi des applications sur smartphone ! Mieux encore, ces notes de cours peuvent facilement être converties en fiches de révision. Ces solutions permettent d’obtenir des sous-titres dans les situations où il est impossible de voir l’intervenant. Ou dans le cas de cours préenregistrés non sous-titrés.

4) Soyez patient

Croyez-moi, si certains cours sont publiés sans avoir été sous-titrés ou que vous avez du mal à joindre vos professeurs, cela ne signifie pas nécessairement qu’on vous a oublié. Avec ce brusque passage au tout en ligne à l’université, le changement a été radical pour tout le monde. Il me faut de temps à autre penser à m’en souvenir. Parfois, certaines choses ne sont pas en place, mais ça n’a rien d’intentionnel. C’est simplement que tout le monde se retrouve soudain à devoir faire d’importants changements. Cela dit, il faut éviter que certaines situations de non-accessibilité ne finissent par devenir la norme.

La responsabilité de rendre les choses accessibles pour vous ne doit pas toujours vous incomber. Dans le même temps, c’est aussi pour vous l’occasion de tenter de faire preuve de créativité et de trouver une méthode qui vous convient le mieux. Il peut s’agir d’utiliser une application de retranscription, de brancher votre Roger FM ou d’indiquer « Merci d’allumer votre caméra lorsque vous parlez » dans la zone d’affichage de votre nom ou sur votre arrière-plan Zoom. Quelle que soit votre solution, ne laissez pas l’enseignement à distance installer une distance entre vous, vos pairs et vos apprentissages. Je vous souhaite tout le meilleur pour vos études, et surtout, prenez soin de vous !

À lire également : Rendre l’enseignement en ligne accessible aux étudiants sourds