valise
La valise idéale du voyageur malentendant
janvier 31, 2019
Ski
Le skieur professionnel Robin Gillon raconte son parcours auditif
février 19, 2019

5 conseils pour s’habituer à ses aides auditives au travail

travail

Gérer sa perte d’audition au travail est un exercice difficile mais choisir de l’ignorer peut être encore plus préjudiciable pour sa carrière. 

Les employés qui n’entendent pas bien ont souvent la réputation de ne pas être très attentifs ou de ne pas écouter les instructions. Ce qui peut sérieusement entraver leurs chances de promotion et leurs relations de travail, étant donné l’importance de la bonne opinion des autres. C’est une chose d’entendre ses collègues se plaindre que vous ne les écoutez pas et vous répéter que vous devriez passer un test auditif. C’en est une autre de découvrir qu’en fait, vous avez un problème d’audition.

Si vous avez décidé d’opter pour des aides auditives, bravo, je vous en félicite ! Il vous faut maintenant vous y habituer afin qu’elles fassent partie intégrante de votre vie. Et il vous faut le dire à vos collègues. S’habituer à porter des aides auditives au travail peut faire un peu peur. Mais voici cinq conseils qui vous faciliteront la tâche.

5 conseils pour s’habituer à ses aides auditives au travail

Soyez franc(he) 

L’incompréhension qui peut résulter d’une perte d’audition peut être vaincue à force de persévérance et pédagogie. Pour que cela soit plus facile, il est important d’être totalement franc(he) dès le début, avec vous-même et avec les autres. Fuir sa perte auditive ou l’éviter n’aide personne et rend les choses encore plus difficiles à court terme.

Dites à vos collègues et votre responsable ce qu’il en est lors d’une réunion formelle ou seul à seul. Commencez par l’annoncer à ceux dont vous êtes proche, afin qu’ils l’apprennent de vous et non d’un autre. Pensez à leur montrer vos aides auditives et la technologie qu’elles renferment. Et expliquez-leur comment elles fonctionnent. N’oubliez pas de leur dire qu’ils n’ont pas besoin de crier ni de parler différemment, puisque les appareils sont là pour vous aider et amplifier leur voix le cas échéant.

Si cela leur fait un peu peur, surtout ne vous montrez pas agressif. Cela risquerait simplement de les mettre sur la défensive. Compréhension et patience sont les seules choses qui aident dans de tels moments.

Expliquez vos besoins

Expliquez dès que possible à vos responsables non seulement ce qu’il en est de votre perte auditive, mais également la manière dont cela va modifier vos interactions. Prenez soin de préciser qu’avec un peu de temps et d’effort, les aides auditives vont changer votre vie. Mais aussi grandement améliorer vos relations de travail avec ceux qui vous entourent.

Veillez à bien expliquer qu’il y aura une phase d’adaptation et à préciser ce qu’ils peuvent attendre lors de cette période.

Il en va de même pour vos amis et collègues. Ils peuvent éprouver un mélange d’incertitude et de peur, craignant que vous ne soyez plus le(la) même. Prenez donc le temps de leur expliquer, pourquoi pas avec une pointe d’humour si cela est dans votre nature. Rassurez-les en leur disant qu’une fois habitué(e) à vos aides auditives, vous communiquerez plus facilement et les malentendus seront moins fréquents.

Utilisez vos aides auditives

L’annonce d’une perte d’audition est souvent suivie d’une période de deuil. Le temps d’accepter les changements que cela induit dans sa vie.

L’effort requis pour apprendre à utiliser des aides auditives et donner à son cerveau le temps de s’adapter n’est pas chose facile et la tentation est grande, les premiers jours, de tout laisser tomber pour revenir en arrière.

Ne cédez surtout pas ! Les audioprothésistes vous diront qu’il faut environ trois semaines au cerveau pour s’habituer aux nouveaux signaux audio amplifiés que les oreilles reçoivent et que, tant que cette période d’adaptation n’est pas terminée, l’expérience peut être pénible et déconcertante. Mais cela va en s’améliorant et vous allez rapidement remarquer des sons que vous n’entendiez plus.

Les changements qui s’opèrent lors de cette période sont perçus par l’utilisateur des aides auditives mais aussi par son entourage, en particulier sa famille, ses amis et ses collègues de travail. Soyez patient(e) et continuez à utiliser vos aides auditives. Très vite, plus personne n’y prêtera attention. 

Découvrez vos aides auditives

Vous êtes votre meilleur avocat. Mieux vous connaîtrez la technologie dont vous disposez, mieux vous pourrez identifier vos besoins au travail. Intéressez-vous au fonctionnement de vos aides auditives afin de pouvoir l’expliquer aux autres le cas échéant. On ne sait jamais, il se peut que des collègues aient besoin d’aides auditives et veuillent savoir comment elles fonctionnent. 

Et le fait de connaître la technologie peut vous faire découvrir d’autres produits et ressources pouvant vous être utiles au travail, tels que Phonak Roger Pen, Phonak Roger Table Mic ou encore les téléphones qui se connectent directement à vos appareils. Ces outils peuvent vous rendre la vie au travail encore plus facile qu’avant. 

A lire également : Mes débuts avec Roger Pen au travail

Demandez de l’aide lorsque vous en avez besoin 

Si vous avez du mal à vous habituer à vos aides auditives au travail et avez besoin d’aide, n’oubliez pas que vous pouvez retourner voir votre audioprothésiste pour qu’il vous aide ou vous conseille.

N’oubliez pas non plus que ces aides auditives sont une bonne chose. Elles peuvent réellement faire la différence dans votre vie mais que l’on n’a rien sans rien. 

Ménagez-vous et essayez de vous détendre. Permettez-vous de commettre des erreurs, au fur et à mesure de votre progression. En très peu de temps, vos aides auditives commenceront à vous être indispensables.  

Vous vous vous habituez à vos aides auditives au travail ? Comment l’avez-vous annoncé à vos collègues et vos responsables ? N’hésitez pas à nous en parler en commentaires !

PR Hilton
PR Hilton
Phonak hEARo, Phil is an author, journalist and therapist, living on the beautiful North Yorkshire coast with his wife Raine and their three children. Phil was diagnosed in 2016 with mild to moderate Sensorineural hearing loss in both ears and tinnitus. He uses Phonak silver digital hearing aids with automatic volume controls.