mesures sanitaires
Mes aides auditives rendent les mesures sanitaires plus supportables
août 26, 2020
masque
Porter un masque et communiquer avec les personnes malentendantes
septembre 10, 2020

Qu’est-ce que la pollution sonore ?

pollution sonore
Avez-vous déjà prêté attention à tous les sons que vous entendez en permanence au quotidien ? Klaxons, bruits de machines et autres musiques d’ambiance ont beau avoir l’air de simples bruits de fond, ils sont pourtant à l’origine d’une réelle pollution sonore.

Qu’est-ce que la pollution sonore ?

Le site Environmental Pollution Centers décrit la pollution sonore comme « une exposition régulière à des niveaux sonores élevés, qui peuvent être néfastes pour l’être humain ou tout autre organisme vivant ».

La pollution sonore est en fait un ensemble de bruits régulièrement générés par l’être humain.

La pollution sonore est-elle dangereuse ?

Les sons d’intensité supérieure à 70 dB (soit à peu près le bruit d’un aspirateur) peuvent endommager les cellules ciliées de vos oreilles et entraîner une perte auditive permanente.

Le risque de perte auditive est plus important quand on s’expose à un bruit constant supérieur à 85 dB pendant huit heures, ce qui est souvent le cas des personnes qui travaillent dans la construction ou au contact répété du bruit de la rue.

À lire également : Bruit au travail – Conséquences et solutions

Types de pollution sonore

La pollution sonore nous entoure au quotidien, aussi ne la remarquons-nous pas toujours. Elle se compose de sons que nous entendons jour après jour et de façon répétée.

Les causes sont nombreuses :

  • bruit de la rue (voitures, bus, camions, véhicules d’urgence)
  • transport (métro, train, avion)
  • lieu de travail (bavardages, photocopieuses, imprimantes)
  • domicile (télévision, musique, lave-vaisselle, lave-linge, sèche-linge, aspirateur, etc.)
  • salles de spectacle (concert, cinéma, théâtre)
  • bruit émis par vos écouteurs
  • espaces publics (restaurant, café, centre commercial)

Conséquences de la pollution sonore

La perte auditive est l’une des conséquences de la pollution sonore. Le bruit peut endommager votre audition dès 85 dB. Les sons supérieurs à 85 dB les plus courants auxquels les gens s’exposent régulièrement sont notamment :

  • Métro (100 dB)
  • Écouteurs avec le son poussé au maximum (100 dB)
  • Restaurant fast-food (91 dB)
  • Café (89 dB)
  • Bar (105 dB)

Le nombre d’adultes malentendants ne cesse d’augmenter, car de plus en plus de gens sont exposés à une pollution sonore importante. Environ un adulte sur quatre souffrirait de perte auditive due au bruit.

La pollution sonore a d’autres conséquences, dont l’hypertension, les troubles du sommeil, les problèmes de développement chez l’enfant, la démence et les dysfonctionnements psychologiques.

Comment mesurer la pollution sonore ?

Une fois qu’on a compris les dangers de la pollution sonore, il est essentiel d’apprendre à identifier les environnements dont le niveau acoustique est nocif. Grâce aux progrès technologiques, plusieurs moyens permettent désormais de mesurer le niveau sonore ambiant.

Mesurer le bruit environnemental

La méthode la plus simple pour mesurer le nombre de décibels d’un environnement consiste à utiliser son téléphone. De nombreuses applications de mesure de décibels sont disponibles pour les smartphones fonctionnant sous iOS® et Android™ comme de SoundPrint et de Decibel X. SoundPrint possède en outre une fonctionnalité qui permet de chercher un endroit et d’en connaître le niveau sonore.

Mesurer le bruit de vos écouteurs

L’application Santé sur iOS vous permet de surveiller vos habitudes auditives lorsque vous utilisez des écouteurs en Bluetooth.

Selon Apple, « il suffit de connecter vos EarPods, AirPods ou autres écouteurs compatibles à votre iPhone pour transmettre automatiquement les niveaux sonores à l’appli Santé ».

Si vous possédez une montre Apple Watch, celle-ci peut également mesurer et surveiller l’environnement sonore. Les résultats sont alors enregistrés dans l’appli Santé de votre iPhone.

Vous avez aussi la possibilité de plafonner le volume de votre smartphone. C’est extrêmement pratique pour les parents de jeunes enfants, mais aussi pour vous qui pouvez ainsi résister à la tentation de monter le son de votre téléphone.

Que faire contre la pollution sonore ?

La meilleure chose à faire est de protéger son audition. Il vous suffit pour ce faire de porter des bouchons d’oreille ou des écouteurs à réduction de bruit, ou bien encore de vous éloigner des environnements trop bruyants. Veillez surtout à bien protéger votre audition en cas d’exposition prolongée à des bruits de plus de 85 dB.

L’équipe HearingLikeMe
L’équipe HearingLikeMe
Les auteurs de l’équipe HearingLikeMe rédigent sur le blog des articles autour de la perte auditive. Ensemble, nous pouvons apprendre à mieux vivre avec et en défendre la cause plus activement