Visibles
A peine visibles : les gens confondent mes aides auditives avec des boucles d’oreilles
janvier 30, 2020
audioprothésiste
Guide : votre prochain rendez-vous chez un audioprothésiste
février 6, 2020

Prendre l’avion : comment aider les personnes malentendantes

Avion
Nous entendons trop souvent dire que prendre l’avion lorsque l’on est malentendant est une épreuve. Que ce soit l’absence de sous-titrage dans les avions ou le fait d’être accueilli par un fauteuil roulant, les exemples sont légion. Mais récemment, les compagnies aériennes ont accompli des progrès significatifs à l’intention des passagers sourds.

Promouvoir la langue des signes autour des avions

De nombreuses compagnies commencent à reconnaître que la langue des signes est un important outil de communication dans et autour des avions.

Cet été, Delta Airlines a annoncé que son personnel de bord allait porter un badge précisant les langues parlées par chacun – y compris la langue des signes. Ainsi, vous saurez si un employé de Delta Airlines parle une des quelque 300 langues des signes différentes en regardant son badge.

« Nous avons pour mission de relier entre elles les différentes parties de la planète et cela commence en rendant le voyage plus facile pour tous », a écrit Ed Bastian, le PDG de la compagnie sur LinkedIn. « Ce n’est pas grand-chose et c’est en même temps un changement radical pour essayer de faire du monde un endroit plus accessible, plus solidaire. »

Cela est arrivé après un ou deux incidents avec des voyageurs malentendants mais c’est un pas dans la bonne direction.

Plus tôt cette année, Virgin Atlantic Airways a également mis en place un « symbole caché » qui apparaît sur les billets ou des pin’s. Cela permet aux employés de remarquer les personnes présentant un handicap invisible. Une interprétation en langue des signes britannique est également disponible, si demandée à l’avance. Toutefois, ces services ne sont proposés que sur les vols internationaux.

À lire également : La valise idéale du voyageur malentendant

Service client en mode texte

Spirit Airlines, de son côté, a mis en place une nouvelle version de son service client par message texte. Depuis le 1er septembre, les clients peuvent désormais réserver leurs vols d’avion, vérifier les itinéraires et poser des questions par sms.

« Nous avons lancé ce service pour mieux communiquer avec nos clients, au niveau national et à l’international », a ainsi expliqué Bobby Schroeter, vice-président Ventes et marketing de Spirit, au service d’information de l’aéroport international de Pittsburgh.

Pour donner vie à ce service, la compagnie s’est associée à WhatsApp et LivePerson. Il faut savoir que WhatsApp a plus de 1,5 milliard d’utilisateurs dans le monde. Et que l’application est encore plus populaire en Europe, au Mexique et en Amérique latine qu’aux USA. Et, cerise sur le gâteau, cette nouvelle version profite aussi aux personnes qui présentent une déficience auditive.

Autres améliorations

Saviez-vous que la technologie des boucles magnétiques est proposée dans huit aéroports américains depuis 2017 ?

Ou que l’aéroport international Sky Harbor de Phoenix a installé de nouvelles tablettes de service de relais vidéo dans son terminal 4 pour aider les voyageurs ayant un trouble de la parole ou de l’audition ? La direction prévoit d’en installer cinq autres dans d’autres endroits de l’aéroport d’ici la fin de l’année. Les passagers peuvent communiquer avec un interprète en langue des signes et poser des questions sur l’aéroport et leur voyage. Les tablettes sont également dotées d’applications que les voyageurs peuvent utiliser.

Avouons que ces progrès sont très réjouissants. Et vous, quels autres progrès aimeriez-vous voir  lorsque vous prenez l’avion ? 

Lisa A. Goldstein
Lisa A. Goldstein
Lisa A. Goldstein has a Masters in Journalism from UC Berkeley, a digital hearing aid, a cochlear implant, and plenty of deaf-friendly communication equipment. She spends her days juggling life as a freelance journalist, wife, and mother of two in Pittsburgh, PA.