audioprothésiste
Guide : votre prochain rendez-vous chez un audioprothésiste
février 6, 2020

Phonak Lyric™ – Colette Joyeuse vous parle de ses aides auditives

Lyric
Colette Joyeuse, professeure de danse de 56 ans, porte les aides auditives Lyric™. Après avoir porté des contours d’oreille plusieurs années, elle a découvert ces aides auditives 100% invisibles. Colette vous donne son avis sur ces produits l’expérience qu’elle en fait.

  • De quelle type de perte auditive êtes-vous atteinte ?

Ma perte auditive est héréditaire et irréversible. C’est une dégénérescence des cellules qui fait que mon audition disparaît peu à peu. D’autres membres de ma famille en sont aussi atteints. Avec le temps, je vais définitivement perdre l’audition. C’est ce qui arrive à ma maman.

  • Depuis combien de temps portez-vous des aides auditives ?

J’ai été appareillée pour la première fois à l’âge de 50 ans (j’en ai 56 aujourd’hui). J’ai d’abord porté des contours d’oreille. Il m’a fallu plus de 6 mois pour me décider de me faire appareiller la première fois, puis 6 mois d’essais avec des réglages pour les contours d’oreille. Du fait de leurs nombreuses fonctionnalités, ces aides auditives nécessitent des réglages relativement fréquents faits par un audioprothésiste. Cela ne convenait pas à mon mode de vie. Puis j’ai découvert Lyric, que je porte depuis 4 ans. Je remercie mon audioprothésiste qui a fait preuve de patience, de compréhension et surtout de disponibilité lors des premiers essais.

A lire également : Guide : votre prochain rendez-vous chez un audioprothésiste

  • Comment avez-vous connu Lyric ?

C’est une de mes amies, professeur d’arts plastiques, qui m’en a parlé car elle s’était elle-même faite appareiller. Il a fallu s’adapter au début (j’ai un conduit auditif légèrement dévié, ce qui ne facilite pas la pose). Le son était différé, il a fallu trouver la bonne taille, le bon placement de l’aide auditive, s’apercevoir que ces produits sont sensibles à l’humidité … Mais je ne voulais pas abandonner car au final cet appareillage est extraordinaire : on l’oublie ! Chose que l’on ne peut pas faire avec les autres aides auditives. Et les avantages sont nombreux.

  • Pourquoi avez-vous adopté Lyric ?

Lyric est un produit incomparable : le son en premier lieu est très naturel, il n’y a pas de problème de piles, ils sont discrets (même invisibles !), ils ne provoquent pas de gêne… On les oublie totalement. Aucune manipulation n’est à réaliser : une fois qu’ils sont posés, on ne les touche plus pendant 2 mois. On les garde en permanence. Petite anecdote, je ne ressens plus de gêne lorsque je mets des lunettes, que je ressentais par moments avec mes contours d’oreille.

Pour rien au monde je ne souhaiterais revenir en arrière. Avec Lyric, j’oublie mon handicap. Et c’est extraordinaire. Seul quelqu’un qui a besoin d’être appareillé peut le comprendre.

  • Lyric nécessite-t-il des adaptations dans votre vie quotidienne ?

Bien sûr, le fait de ne pas les enlever pendant 2 mois nécessite quelques adaptations. Par exemple, je ne peux pas mettre la tête sous l’eau. Les bouchons d’oreille peuvent pallier à ce problème.

Lorsque je dois changer mes appareils, il est conseillé de les enlever puis d’attendre quelques jours avant d’en poser de nouveaux, pour laisser mes conduits auditifs s’aérer. Puisque je n’ai pas d’autres solutions auditives, c’est assez difficile.

Je ressens aussi quelques sifflements occasionnels la nuit.

  • Un dernier mot sur Lyric ?

Aujourd’hui je ne voudrais plus en changer malgré une adaptation un peu longue au début. C’est un produit extraordinaire !

J’ai la chance d’habiter à 10 minutes de mon centre auditif, c’est aussi un gros avantage. Un seul conseil : allez essayer !

 

Vous voulez découvrir Lyric ? Retrouvez toutes les informations sur notre site. Pour l’essayez, rendez-vous chez un de nos partenaires Lyric !

Editorial Staff
Editorial Staff
The HearingLikeMe editorial team includes Jill von Bueren, Kirsten Brackett and Lisa Goldstein.