université
Université : guide pour les cours à distance
octobre 8, 2020
mère
Être mère d’un enfant malentendant
octobre 22, 2020

Lien entre perte auditive et anxiété

anxiété
En tant que personne malentendante appareillée depuis toujours, je sais exactement à quoi ressemble la dure vie d’un malentendant dans un monde d’entendants. Ma perte auditive m’a fait vivre bien des moments d’anxiété.

Le monde qui nous entoure est avant tout sonore. Ceux d’entre nous qui sont sourds ou malentendants en viennent parfois à ressentir toute la douloureuse réalité de ce concept, qui génère frustration et anxiété. J’ai dressé ici une liste des cinq principales sources d’anxiété liées à la perte auditive ainsi qu’une série d’astuces pour y remédier.

Les cinq principales sources d’anxiété liées à la perte auditive

1) Les répétitions

Demander à quelqu’un de répéter peut être incroyablement frustrant et pesant. Autant pour celui qui entend sans problème que pour celui qui n’entend pas bien. Certains entendants ne comprennent pas toujours le besoin continu de faire répéter d’une personne malentendante, qui peut alors se sentir incomprise. Ne pas bien entendre ou comprendre peut aussi être incroyablement frustrant en soi.

2) Les personnes qui parlent à toute vitesse

Parfois, en raison de notre perte auditive et même si nous entendons les sons, nous ne saisissons pas toujours tous les mots ou les phrases de ceux qui parlent vite. Lorsqu’une personne possède des aides auditives, un implant cochléaire ou tout autre complément d’écoute, le son doit d’abord transiter par ce dispositif avant d’atteindre ses oreilles pour y être entièrement traité.

Autrement dit, les sons qu’on pourrait penser ordinaires peuvent mettre du temps à parvenir aux personnes appareillées. Un dispositif auditif ne peut en outre capter qu’une certaine quantité de sons à la fois, ce qui peut poser problème si une personne parle trop vite et ainsi vous faire passer à côté de certains mots, voire de phrases entières.

3) Le fait de ne pas entendre les gens

Dans une société comme la nôtre où tout va toujours très vite, les gens se lancent des « Salut ! » et des « Comment ça va ? » en se croisant. Dans ce genre de situation, une personne malentendante risque malheureusement de ne même pas se rendre compte que quelqu’un lui a parlé. Sans le vouloir, elle pourra donner l’impression de vous ignorer ou d’être impolie alors qu’en réalité elle ne vous aura tout simplement pas entendu.

4) Les conversations de groupe

Heureusement, les progrès en matière de compléments d’écoute ne cessent de faciliter la communication et les interactions des personnes malentendantes. Mais avec ou sans assistance, réussir à suivre une discussion de groupe n’en demeure pas moins compliqué. Une personne malentendante se sert généralement d’indices visuels et lit sur les lèvres pour mieux comprendre ce que les gens disent. Pouvoir regarder directement la personne qui vous parle est généralement plus pratique. Mais ce n’est pas toujours facile à faire en groupe, surtout lorsque plusieurs personnes s’expriment en même temps. C’est ainsi qu’on en vient souvent à rater une partie de la conversation.

5) La foule et les bruits forts

Certains malentendants ne ressentent aucune gêne en présence d’une foule ou de bruits forts. Pour d’autres en revanche, cela peut être très stressant. Entretenir une conversation au milieu d’une vaste foule avec un bruit de fond important peut s’avérer oppressant et difficile.

Astuces pour surmonter la perte auditive et l’anxiété 

Si tous ces facteurs peuvent être source de stress et d’anxiété pour les personnes malentendantes, il existe toutefois des solutions pour les rendre un peu plus supportables.

À lire également : La perte auditive peut être stressante. Voici comment la gérer.

Soyez votre meilleur avocat

Plus facile à dire qu’à faire parfois ? En effet. Il m’a fallu des années pour apprendre à dire haut et fort ce dont j’avais besoin. C’est d’ailleurs quelque chose que j’apprends encore à faire chaque jour. En tant qu’adulte, je sais désormais qu’il n’y a rien de mal à avouer aux autres ce dont vous avez besoin dans certaines situations. C’est bien entendu frustrant de devoir demander à quelqu’un de répéter plusieurs fois. Mais la plupart du temps, si vous leur expliquez pourquoi, les gens comprennent. N’hésitez pas à demander à celui qui parle de vous faire face ou bien à activer le sous-titrage d’une vidéo.

Utilisez si possible un assistant d’écoute

Je me sers d’aides auditives et d’un système FM depuis toujours. Aujourd’hui, la technologie progresse à une vitesse incroyable et améliore considérablement le fonctionnement de ces dispositifs. Utiliser un système FM ou un micro déporté en groupe m’aide énormément, notamment en cours à l’université quand plusieurs autres groupes sont aussi en train de parler.

Utilisez les boutons de volume de vos aides auditives

De nos jours, la plupart des aides auditives permettent de contrôler le volume. Certains modèles comme le mien sont même compatibles avec un smartphone. Cela me permet de basculer sur des réglages plus adaptés à mon environnement et spécifiquement conçus pour le restaurant ou la musique par exemple. C’est vraiment pratique quand je sors avec des amis.

Écartez-vous de la foule

Si vous vous sentez oppressé par la foule ou le bruit, il n’y a rien de mal à vous mettre en retrait pendant quelques instants. Accordez-vous une petite pause à l’écart de cette surcharge sonore.

Et vous, avez-vous des astuces pour combattre l’anxiété ?