idées reçues
5 idées reçues des plus de 50 ans sur la perte auditive
décembre 18, 2019
malentendant
Partager la vie d’un malentendant
janvier 21, 2020

En quoi ma vie serait différente si j’entendais bien ?

différente
J’en ai déjà parlé dans de précédents articles mais je le redis : avant, je n’appréciais vraiment pas d’être malentendante ni d’être différente de la majorité. Je n’ai jamais subi ni brimade ni humiliation pour cela mais je me suis souvent demandé « Qu’en serait-il si j’entendais ? »  Ma vie serait-elle différente si je pouvais entendre comme les autres ? Les choses seraient-elles plus faciles ? Me sentirais-je moins exclue ? » et ainsi de suite.

Or, étrangement, mon discours a quelque peu changé depuis. Je me pose toujours les mêmes questions. Mais je me représente en quoi ma vie serait différente si j’entendais en considérant le positif que ma perte auditive m’a apporté, et non le négatif. Si j’entendais…

« Mais je me représente en quoi ma vie serait différente si j’entendais en considérant le positif que ma perte auditive m’a apporté, et non le négatif. »

Serais-je aussi observatrice ?

Parce que j’observe mon environnement et utilise ces informations pour avoir une idée précise de chaque situation quotidienne, j’ai un regard très différent des autres. Ne pas toujours entendre les indices verbaux ni les bruits m’oblige à utiliser ma vue de façon plus intense.

Serais-je aussi organisée ?

Beaucoup considèrent que mes capacités d’organisation sont un peu extrêmes. Si tel est sans doute le cas, quelque chose me dit que c’est le résultat de mon sens de l’observation. Je suis en mesure de combiner les choses d’une manière logique, originale et concise, chose très différente de la plupart des gens.

Serais-je aussi attentive au détail ?

Cela va de pair avec le fait d’être observatrice et organisée. Mon père me dit souvent que je vois des choses que personne d’autre ne voit. Je suis constamment en quête de détails me donnant une meilleure compréhension de ce qu’il peut se passer autour de moi. Il aime raconter qu’un jour, alors que j’étais toute petite, j’ai remarqué une dame dans un centre commercial qui avait mis ses chaussures à l’envers. C’était la période des Fêtes et le centre était plein à craquer de clients affolés cherchant des cadeaux de dernière minute. Et, apparemment, je n’ai pas compris pourquoi personne ne le lui avait signalé ! Sans doute, très simplement, parce que la plupart des autres n’avaient pas remarqué ou n’en avaient que faire.

Aurais-je une mémoire étrangement si bonne ?

À mon avis, comme je n’entends pas toujours les choses. Mon cerveau est entraîné à se souvenir des faits et détails les plus insignifiants. Il me suffit de lire ou voir une chose une fois pour pouvoir, selon toute vraisemblance, la restituer. Je me souviens généralement de ce que les gens portaient la première fois que je les ai rencontrés. La plupart du temps, eux ne s’en souviennent même pas.

Serais-je aussi attirée par la lecture et le concept général de narration ?

Les mots écrits et les images (animées ou fixes) ont toujours été incroyablement fascinants pour moi. C’est un espace où j’ai le pouvoir d’organiser ces détails et de créer mon propre monde. Je ne suis en concurrence ni comparée à personne d’autre. Je ne peux m’empêcher de penser que cela découle directement du fait que je n’arrive pas toujours à bien entendre les détails.

À lire également : Comment avoir confiance en soi avec une perte auditive

Serais-je aussi patiente ?

Parce que j’aime que les choses me soient minutieusement expliquées et que je ne veux rien rater, cela me pousse souvent à poser des questions, encore et encore. Et m’a permis d’acquérir un degré de patience et de compréhension différent des autres.

Serais-je aussi sympathique et ouverte aux autres ?

De la même façon que la patience, je sais ce que c’est de se sentir exclu(e) ou de ressentir de l’ennui. Par conséquent, je suis bien plus apte à être sincèrement sympathique et ouverte.

Serais-je aussi consciencieuse et déterminée ?

Ma peur d’être perçue comme stupide ou inapte m’a obligée à travailler dur pour chaque chose. Je veux toujours faire mieux, montrer que j’en vaux la peine, etc. Il n’est pas dans ma nature de faire les choses à la légère.

Réflexion

Avoir la chance de réfléchir sur ces aspects personnels vraiment uniques m’a permis de prendre la pleine mesure de ce que ma perte auditive m’a probablement donné. J’ai tout de suite vu qu’il s’agissait là de ce qui me rendait différente – dans le bon sens du terme. Cette prise de conscience a été facilitée par de nombreuses conversations avec mes amis, ma famille et mes collègues. Ils ont toujours été là pour me soutenir et me faire savoir ce qu’il y a de bon et de spécial en moi. Je vous invite, que vous soyez malentendant ou non, à vous accorder chaque jour quelques instants pour cultiver votre amour-propre. Réfléchissez à ces choses qui font de vous la personne que vous êtes et savourez-les !

Et vous, comment seriez-vous si vous entendiez ?

Ashley Derrington
Ashley Derrington
Ashley, 28 ans, adore voyager et essayer de nouvelles choses. Elle est atteinte d'une perte auditive bilatérale sévère et porte une aide auditive Phonak Naída V-SP dans une oreille et un implant Esteem dans l'autre. Elle joue au football pour l'équipe nationale des Sourds des États-Unis. Elle parcourt le monde à la recherche de nouvelles aventures tout en se renseignant sur les communautés de sourds et malentendants dans divers pays. Vous pouvez suivre ses voyages sur son compte Instagram @ashley5chanel ou sur son blog : deaftattooedandemployed.com.