dialogue
Le dialogue parents-enfants favorise le développement du langage chez les jeunes enfants
juin 12, 2019
perte auditive
Perte auditive
juin 30, 2019

Emprunter les transports en commun malgré une perte auditive

transports en commun
L’idée de voyager en transports en commun quand on est atteint de perte auditive peut vraiment être intimidante.

Le problème avec le voyage, c’est que cela implique de nombreux paramètres qui ne dépendent pas de nous. En un sens, il s’agit de se laisser porter en espérant que tout aille bien. C’est une façon de voir les choses en effet, mais je préfère, en ce qui me concerne, ne rien laisser au hasard. Voici donc mon expérience personnelle assortie de quelques bons conseils pour utiliser les transports en commun malgré sa perte auditive. Et transformer le voyage en aventure.

 

S’organiser à l’avance

La question est donc de savoir comment s’y prendre pour devenir cette hypothétique personne calme ? Pour commencer, pas en s’inquiétant, c’est certain. La réponse est simple et directe : il faut se préparer.

Lorsque j’envisage de prendre les transports en commun, que ce soit pour le travail ou le plaisir, je m’organise toujours à l’avance. Si je connais toutes les variables qui entrent en jeu, je peux éviter une bonne partie des choses qui pourraient mal tourner. Cela me permet non seulement d’être prête, mais aussi de maîtriser les événements. Ou au minimum, mes propres réponses émotionnelles aux difficultés inévitables qui peuvent se présenter à moi. D’une certaine façon, lorsque nous choisissons d’utiliser les transports en commun, nous nous en remettons aux autres et cela peut sembler effrayant lorsqu’on est en position désavantageuse par rapport à ceux qui nous entourent.

Pour se sentir en parfaite sécurité, il faut s’assurer d’être le mieux préparé possible. Il n’y a rien de pire que d’essayer de se faire comprendre quand on se trouve dans une longue file d’attente et que des gens s’agitent derrière nous.

« Pour se sentir en parfaite sécurité, il faut s’assurer d’être le mieux préparé possible. »

Il faut affronter ces difficultés en amont. Pour ce faire, vous devez vous préparer bien avant de prendre les transports en commun. Il vous arrivera de temps à autre de devoir voyager de façon impromptue, mais même dans ces cas-là, vous réussirez à vous en sortir dès lors que vous aurez compris la meilleure manière de vous y prendre.

Si vous devez emprunter le bus, renseignez-vous à l’avance du tarif et assurez-vous d’avoir la somme exacte sur vous. Cela vous évitera un tas de questions par la suite et facilite la vie du chauffeur. Vous n’aurez qu’à tendre votre argent et à demander ou montrer au conducteur votre destination.

De nombreux trains et bus sont désormais équipés d’écrans qui indiquent les arrêts et les gares tout au long du trajet. Ainsi, vous n’aurez pas à essayer de deviner la distance déjà parcourue au cours d’un trajet inconnu. Ni à demander de l’aide à quelqu’un.

A lire également : Voyageurs malentendants : trucs et astuces en train, avion et voiture

 

Acheter ses tickets à l’avance

Commander en ligne est le moyen le plus simple d’acheter des billets. De cette manière, vous pourrez également réserver votre place, dans le train ou l’avion par exemple. Ce qui facilite d’autant plus les choses et rend votre expérience beaucoup plus confortable. Vous pouvez aussi imprimer votre itinéraire ou l’avoir sur votre portable pour un trajet futur.

 

Utiliser une application pour obtenir des informations

La plupart des services de transports en commun ont des applications téléchargeables. Elles vous permettent d’obtenir des renseignements sur le service de votre choix. Vous pouvez ainsi connaître les retards éventuels et autres soucis susceptibles d’affecter votre voyage.

 

Utiliser les moyens mis à disposition sur place

Si vous achetez votre billet de transports en commun sur place, sachez que la plupart des gares sont équipées d’une boucle magnétique, mais ne vous attendez toutefois pas à ce qu’elle fonctionne ni même à ce qu’elle soit allumée. La plupart des employés ignorent tout ou presque tout de la manière dont ces équipements technologiques aident ceux d’entre nous qui portent des appareils auditifs. Ils imaginent souvent qu’ils fonctionnent comme par magie.

L’astuce dans ce cas est d’avoir sur soi un bon vieux carnet et un crayon à papier ou un stylo. Bien entendu, vous pourriez écrire sur votre téléphone, mais avec le papier, vous pouvez poser des questions et le guichetier disposé à vous aider se fera un plaisir de vous écrire ses réponses.

 

Profitez de l’aventure

La préparation transformera tous vos futurs voyages en expériences bien plus agréables. En tant que voyageur malentendant, cela vous permettra de gagner confiance en votre capacité à vous rendre aux destinations de votre choix sans besoin d’en faire toute une histoire ou de déranger les autres. Alors, à votre prochaine aventure !

PR Hilton
PR Hilton
Ambassadeur Phonak, Phil est un auteur, journaliste et thérapeute, vivant sur la belle côte du North Yorkshire avec sa femme Raine et leurs trois enfants. Phil a été diagnostiqué en 2016 d'une perte auditive neurosensorielle légère à modérée dans les deux oreilles et d'un acouphène. Il utilise les aides auditives Phonak avec réglage automatique du volume.