Roger Pen
4 anecdotes qui vous parleront si vous utilisez un Roger Pen
novembre 8, 2017
danse
Avec ma perte auditive je pensais que danser m’était impossible, quelle erreur !
novembre 20, 2017

La culture sourde à l’honneur dans le film « Le musée des merveilles »

film

 

Que ressent-on lorsque notre père ne témoigne ni empathie ni sympathie à l’égard de notre surdité ?

Tel est le début du film Le musée des merveilles dans lequel une jeune actrice sourde de 14 ans, Millicent (Millie) Simmonds, interprète Rose, une jeune fille de 12 ans sourde qui s’enfuit vers New York dans l’espoir d’y rencontrer son actrice de films muets préférée. Dirigé par Todd Haynes, Le musée des merveilles s’inspire du livre Wonderstruck de Brian Selznick, qui a également écrit le script. Mettant en scène des #ArtistesSourds, le film aborde le thème de la surdité à différentes époques.

La jeune actrice sourde Millicent Simmonds fait ses débuts au cinéma.

Le musée des merveilles est le premier film de Millicent Simmonds, dont la présence à l’écran a impressionné de nombreux acteurs, notamment Julianne Moore avec laquelle elle partage l’affiche. Pour certains, elle est la nouvelle Marlee Matlin, sa performance étant comparable à leurs yeux à celle de son aînée dans Les enfants du silence. Le réalisateur souhaitait que le film rende compte des deux facettes de cette histoire et cette culture. C’est pour cette raison, entre autres, qu’il tenait à ce qu’une actrice sourde incarne Rose. Il voulait que Millicent établisse un lien avec Rose et sensibilise à la culture sourde, ce qu’elle a fait de façon fantastique, a-t-il confié à NPR.

« Je suis contente que Todd ait tenu à trouver quelqu’un de sourd pour jouer Rose », a commenté Millicent dans un entretien avec Entertainment Weekly. « Et je lui suis reconnaissante de m’avoir choisie. Je pense que cela signifie beaucoup pour la communauté sourde qu’un de ses membres interprète un personnage sourd. »

« Je pense que cela signifie beaucoup pour la communauté sourde qu’un de ses membres interprète un personnage sourd. »

Si la performance de Millicent est unanimement saluée, la jeune fille avoue avoir dû s’accommoder de sa surdité sur le plateau. Toujours pour Entertainment Weekly, elle a décrit les différentes solutions trouvées pour lui faire comprendre que le moteur tournait : par exemple, en faisant tomber des barres d’aluminium sur le sol, en demandant à son interprète de se cacher derrière un meuble pour signer « Moteur ! » ou en demandant à sa mère de faire de même parmi les figurants d’une scène.

Réflexions de Julianne Moore sur la culture sourde

Également à l’affiche du film, Julianne Moore, qui joue l’actrice de cinéma muet admirée par Rose, dit avoir été fascinée et inspirée par la culture sourde lors du tournage. Selon un article paru dans USA Today, Julianne a passé deux mois à apprendre la langue des signes américaine (ASL) afin de préparer ses scènes. Et c’est ainsi qu’elle a découvert la beauté de la langue des signes et de la culture sourde. Millicent l’a aidée à signer et l’a souvent encouragée. Toujours dans l’article de USA Today, Julianne a déclaré « Elle était adorable sur ma façon de signer, qui est abominable. C’est comme parler à un bébé, je ne plaisante pas. »

La culture et l’histoire des malentendants dans le film

Tout au long du film, lorsque Rose est présente, il n’y a aucun bruit. « La surdité est un des thèmes du film… Le langage des films muets me semblait être une magnifique façon d’unir public entendant et non-entendant, » a expliqué le réalisateur à Entertainment Weekly.

« La surdité est un des thèmes du film… Le langage des films muets me semblait être une magnifique façon d’unir public entendant et non-entendant. »

Lors d’une interview donnée à NPR, il a également confié : « « D’après ce que j’ai compris, après Helen Keller, première personne handicapée à obtenir un diplôme universitaire, l’éducation des enfants sourds, aveugles et handicapés aux États-Unis a progressé et l’oralisme – méthode pour enseigner la langue orale (« parlée ») à des sourds – s’est imposé. Les enfants ont, de fait, été obligés de parler et de s’intégrer le plus possible dans la société entendante. »

A lire également : Des oreillettes Phonak utilisées dans le film La La Land

Le musée des merveilles vient de sortir le 15 novembre 2017. Courez vite le voir et dites-nous ce que vous en pensez !

Kirsten Brackett
Kirsten Brackett
Kirsten est la rédactrice en chef de Hearing Like Me. Elle a une perte auditive modérée et porte actuellement des aides auditives rechargeables Phonak Audéo B-R. En plus de travailler pour Hearing Like Me, elle aime découvrir de nouvelles villes, essayer de nouvelles recettes dans sa cuisine ou faire de la randonnée. Elle adore apprendre les différentes cultures et langues.