Dany Mingas connectivité Naida Paradise
La connectivité une technologique au service des malentendants
10 novembre 2021
Nathalie Birault Fondatrice Odiora
L’histoire de Nathalie Birault, Fondatrice ODIORA
24 novembre 2021

Comment la technologie Roger a changé la vie de cette enseignante.

enseignante roger
La vie d’Ulrika Magnusson a changé depuis qu’elle utilise la technologie Roger™. Chez elle comme en classe, elle se sent plus apaisée, ce qui fait d’elle une meilleure enseignante .

La technologie Phonak Roger pour une enseignante

Ulrika Magnusson est orthopédagogue à l’école Granbergs à Bollnäs en Suède. Depuis qu’elle a découvert la technologie Roger à l’âge adulte, sa vie personnelle et sa vie professionnelle d’enseignante en ont largement bénéficié.

Grâce à une assistance sociale, Ulrika a pu entrer en contact avec un audioprothésiste spécialiste de l’utilisation des aides auditives en milieu professionnel. C’est à ce moment-là qu’elle découvre l’existence des compléments d’écoute. Elle utilise à présent un Roger Select et un Roger Table Mic II en classe ou pour assister à des conférences lors desquelles l’intervenant porte un micro de cou pour amplifier sa voix.

« Avant, j’étais très frustrée au travail comme en dehors, » explique Ulrika. « Ma frustration naissait de mon envie de participer, mais de ne pas réussir à entendre tout ce qui se disait autour de moi. Cela m’empêchait de prendre pleinement part aux événements. Aujourd’hui, je me sens beaucoup mieux et beaucoup plus apaisée. Je peux désormais utiliser toute l’énergie gaspillée autrefois dans cette frustration et ce désir d’être impliquée dans l’instant présent pour faire toutes les autres choses dont j’ai envie. J’ai tout simplement l’énergie nécessaire à présent. »

« Ma frustration naissait de mon envie de participer, mais de ne pas réussir à entendre tout ce qui se disait autour de moi. »

enseignante roger

Vivre au quotidien en tant que professeur avec sa perte auditive

L’école Grandbergs accueille des élèves de la maternelle à la sixième. Ulrika Magnusson travaille essentiellement avec des élèves en difficulté d’apprentissage de la lecture. Ce sont généralement les enfants les plus jeunes de l’école.

« Je ne pourrais pas exercer mon métier à ma guise si je n’avais pas mes aides auditives, » explique l’enseignante. « Au quotidien, je rencontre des élèves qui ont besoin d’un coup de pouce supplémentaire. Je dois pouvoir entendre tout ce qu’ils me racontent pour pouvoir leur apporter l’aide nécessaire. Cela fait partie de mon travail. »

En classe, Ulrika place toujours les enfants de sorte qu’ils soient bien face à elle. S’ils sont assis par petits groupes, elle installe un micro de table sur chaque bureau. De cette façon, elle peut entendre clairement tout ce qu’ils disent, d’où que provienne le son. Elle se déplace aussi beaucoup dans la classe et aime s’approcher de l’élève qui prend la parole.

Aujourd’hui, Ulrika sent à quel point son niveau d’énergie en fin de journée est différent. Sa vie après le travail auprès de sa famille et de ses amis est désormais plus agréable qu’avant. Autrefois, elle finissait souvent sur le canapé devant la télé tellement elle était épuisée.

À lire également : Nos expériences avec Phonak Roger

enseignante utilise roger

Apprendre de la perte auditive de quelqu’un d’autre

Les élèves d’Ulrika Magnusson apprennent de leur enseignante.

« Du fait de ma déficience auditive, les enfants réfléchissent aux choses qu’ils trouvent faciles et qui peuvent être difficiles pour moi, et inversement, » explique Magnusson. « Nous parlons beaucoup de l’importance de faire attention aux autres et de s’entraider au besoin. Ces discussions ne couleraient sans doute pas autant de source en d’autres circonstances. »

Magnusson veille à ce que tout le monde dans la classe soit attentif aux autres. Son handicap a, de ce point de vue, joué un rôle majeur dans le calme qui règne à présent dans sa classe.

« Les enfants ont tendance à tous parler en même temps, car ils sont pleins d’enthousiasme et ont tellement à raconter, confie l’enseignante. Le problème, c’est que cela n’est pas possible pour moi. Désormais, ils lèvent la main quand ils veulent parler. Ils attendent leur tour et s’écoutent différemment. Nous donnons à chaque élève le temps dont il ou elle a besoin pour s’exprimer et faire entendre sa voix. Au bout du compte, ma déficience auditive a fini par engendrer quelque chose de très positif. »

L’équipe HearingLikeMe
L’équipe HearingLikeMe
Les auteurs de l’équipe HearingLikeMe rédigent sur le blog des articles autour de la perte auditive. Ensemble, nous pouvons apprendre à mieux vivre avec et en défendre la cause plus activement