Ski
Le skieur professionnel Robin Gillon raconte son parcours auditif
février 19, 2019
Accent
Vous trouvez que j’ai un accent de sourd ?
mars 14, 2019

J’ai appris à combiner la langue des signes et la parole pour communiquer

Langue des signes

 

Je suis née sourde dans une famille entendante. Alors il a fallu qu’on apprenne à communiquer ! Vous allez voir que je n’ai pas appris la langue des signes dès mon enfance.

Mes parents m’ont appris à parler dès mon plus jeune âge. Ils voulaient que je sois « comme les autres », que je puisse m’intégrer et que j’arrive à communiquer avec les enfants de mon âge et aussi avec mon entourage. Je n’ai donc pas appris la langue des signes tout de suite. L’apprentissage de la parole n’a pas été facile, mais il était vraiment nécessaire pour que je puisse m’épanouir.

Lorsque j’ai fait ma première communion, j’ai demandé à mes parents si ils pouvaient m’offrir un livre pour apprendre la langue des signes. Ils ont d’abord refusé, pensant que je ne m’exprimerais plus oralement si j’apprenais cette langue. Je les ai rassurés, en leur indiquant que je continuerai à parler en français et en anglais. Ils ont difficilement accepté, je dirais même à contrecœur. Aujourd’hui, ils ne regrettent pas, car comme je leur avais promis, je continue à parler !

« Lorsque je suis avec des personnes normo-entendantes, je communique oralement, comme je le fais depuis toujours. »

A l’âge de 18 ans, j’étais complètement bilingue. Je connaissais parfaitement la langue des signes. C’est très pratique dans plusieurs cas de figure, je peux m’adapter à toutes les situations. Par exemple, lorsque je discute avec des amis sourds, nous utilisons la langue des signes. C’est beaucoup plus simples pour nous, cela nous permet de comprendre toute la conversation. Même si nous sommes dans un lieu bruyant, nous nous faisons comprendre très facilement. C’est aussi très pratique pour communiquer discrètement ! Lorsque je suis avec des personnes normo-entendantes, et généralement au quotidien, je communique oralement, comme je le fais depuis toujours. Mes aides auditives Phonak Marvel me sont alors indispensables. Elles me permettent de comprendre toute la conversation et d’y participer. Je ne suis pas obligée de demander sans arrêt à mes interlocuteurs de répéter, je comprends tout très facilement. J’utilise aussi les microphones Roger, car ils me permettent de participer à des discussions avec de nombreuses personnes.

A lire également : Pourquoi aides auditives et langue des signes sont la combinaison gagnante

Le fait de combiner la langue des signes et la parole me permet de pouvoir communiquer avec tout le monde. Cela m’évite la privation de langage. Il est primordial de pouvoir communiquer oralement, et parfois, la langue des signes vient compléter la parole lorsque la situation s’y prête.

Merci à mes parents de m’avoir appris à parler. Aujourd’hui, je suis bilingue et je suis fière de l’être !