Marvel
Phonak Marvel : découverte de mes merveilleuses aides auditives
décembre 18, 2019
différente
En quoi ma vie serait différente si j’entendais bien ?
janvier 9, 2020

5 idées reçues des plus de 50 ans sur la perte auditive

idées reçues
Plus nous vieillissons, plus notre façon de voir les choses devient figée. Au point, souvent, d’influencer notre comportement et notre perception. Notamment chez les plus de 50 ans, qui ont certaines idées reçues sur la perte auditive.

La perte auditive n’y fait pas exception. L’organisation caritative Age UK indique que plus de 40 % des Britanniques de plus de 50 ans présentent une forme de perte auditive. Cela concerne une part importante de la population. Et, malheureusement, une part qui tend à croire beaucoup d’idées reçues sur la perte d’audition.

Au fil des ans, on entend, on lit et on suppose beaucoup de choses inexactes sur la perte auditive. Or, si rien n’est fait, ces idées toutes faites peuvent pousser les gens à vivre avec de sérieuses difficultés d’audition. Et même d’affecter d’autres aspects de leur vie, notamment bien-être mental et émotionnel.

Voici cinq idées reçues sur la perte auditive que croient volontiers les plus de 50 ans :

1) La perte d’audition est un processus naturel du vieillissement, avec lequel il faut apprendre à vivre

Oui, la perte d’audition peut faire partie du vieillissement naturel. Mais, même si tel est le cas, il n’existe aucune raison logique de l’ignorer. Une intervention précoce peut vous aider à retrouver le cours de votre vie, dont la qualité aura déjà été altérée par la perte d’audition. Reconnaître votre perte auditive, pour commencer, provoquera probablement un malaise en vous ou une remise en question. Considérez cela comme un encouragement à prendre rendez-vous ou à passer un dépistage auditif en ligne. Connaissance et conscience sont toujours préférables à l’ignorance. L’audition perdue ne peut pas miraculeusement être retrouvée mais des aides auditives peuvent aider à compenser.

2) Les aides auditives sont comme des lunettes de vue et compensent pleinement

C’est une idée préconçue cruelle car la vérité conduit les gens à annuler leurs rendez-vous et à ne plus utiliser leurs aides auditives. Les aides auditives ne vont pas restaurer votre audition. Rien ne le peut. Ce qu’elles peuvent faire en revanche, c’est compenser cette perte à leur manière. Les aides auditives vous permettent d’entendre d’une autre façon les sons que vous n’entendez plus. L’ouïe n’est pas intégralement restaurée ; les sons sont juste entendus d’une nouvelle façon.

3) Une aide auditive fait paraître plus vieux 

Cette idée semble tellement d’un autre temps qu’elle en devient risible. Notre époque est celle de la microtechnologie, de la miniaturisation. La plupart des aides auditives actuelles sont si petites qu’elles ne se remarquent pas la plupart du temps. On regarde rarement les oreilles des autres. Le visage et les yeux attirent plus l’attention. Des personnes de tous âges ont des aides auditives et bon nombre en sont très fières. Honte et stigmatisation ont quasiment disparu.

À lire également : Pourquoi traiter la perte auditive liée à l’âge ?

4) Mieux vaut retarder le plus longtemps possible le dépistage

Rien n’est moins vrai que cette vieille idée préconçue. Plus l’avis médical est demandé tôt, plus le pronostic a des chances d’être favorable. Un lien a été établi entre perte auditive non diagnostiquée et sentiment d’isolement, désintérêt envers sa famille, ses amis et plus généralement la société. Même chose avec les maladies mentales telles que la maladie d’Alzheimer. Enfin, comme il faut également du temps pour s’habituer aux aides auditives, plus vous commencez tôt, plus cela sera simple et profitable pour vous.

A lire également : Quel est concerné par le lien entre perte auditive et démence ?

5) La perte auditive n’affecte que l’audition

Cela peut être une présomption particulièrement dommageable. Comme nous l’avons dit plus haut, la perte de l’audition peut avoir et a souvent des répercussions dans d’autres domaines. Quand vous avez du mal à entendre les conversations et passez à côté des plaisanteries, il peut être plus simple d’éviter les réunions sociales. Il peut être facile de dire que vous préférez être seul(e), en partant du principe que c’est souvent ce que font les gens qui atteignent la cinquantaine. Malheureusement, ce type de comportement débouche souvent à une détresse émotionnelle susceptible de se transformer en dépression.

Si vous avez une forme quelconque de perte auditive — diagnostiquée ou non — n’est-il pas plus judicieux de faire quelque chose à ce sujet ? Surtout maintenant que vos idées reçues ont volé en éclat …

Et vous, quelles idées reçues entendez-vous à propos de la perte auditive ?

PR Hilton
PR Hilton
Ambassadeur Phonak, Phil est un auteur, journaliste et thérapeute, vivant sur la belle côte du North Yorkshire avec sa femme Raine et leurs trois enfants. Phil a été diagnostiqué en 2016 d'une perte auditive neurosensorielle légère à modérée dans les deux oreilles et d'un acouphène. Il utilise les aides auditives Phonak avec réglage automatique du volume.